France GAMERRE critique la gestion de l'ours

Publié le par Raymond

En 1989, Brice LALONDE, Ministre de l’Environnement, à la demande des associations et des élus locaux, soucieux de la disparition de l’ours dans les Pyrénées, avait créé un arrêté de biotope (réintroduction de mouflons, caprins sauvages, etc.) permettant aux animaux de se nourrir. Ce biotope a été abandonné par madame Ségolène Royal qui lui a succédé au ministère ! Plus tard, Corine Lepage, elle aussi Ministre de l’Environnement, a réintroduit en l’état des ours venant de Slovénie.

Malgré le travail remarquable des équipes du Plan Ours, il a été impossible de cantonner les ours dans un secteur donné (Mont Vallier). Ces derniers, à la recherche de nourriture, ont commis des prédations dans les troupeaux de moutons.

Pour ce qui est du cas de Boutxi, il est clair que, capturé plusieurs fois, il ne craint plus l’homme…Le plus sage serait de le confier à un parc animalier.

La décision de Madame Olin de vouloir effaroucher l’ours nous semble aberrante, tout comme remettre cinq ours sans, au préalable, avoir reconstitué leur biotope.

Plutôt que d’acheter des ours en Slovénie, il serait intéressant de prendre contact avec nos amis espagnols, afin que soit établie une réelle gestion concertée autour de la réintroduction des plantigrades.

Publié dans Ecologie Ariège

Commenter cet article