Décharge de Manses : 12 ans de combat

Publié le par Raymond

Lors de l’annonce, il y 12 ans, du projet d’une décharge à alvéoles, à Manses, Génération Ecologie Ariège a fait campagne contre ce projet, en totale contradiction avec la loi qui obligeait la fermeture des décharges avant l’an 2002 (loi Lalonde). En 1995, Raymond Chaumont se présentait à l’élection cantonale de Mirepoix  et a axé sa campagne sur l’opposition au projet tout en réclament la fermeture du site de Saint Quentin la Tour (honte du canton). En parallèle, Philippe Dufetelle, adjoint au maire de Toulouse, délégué a l’environnement (Génération Ecologie), proposait au nom de sa municipalité d’accueillir les ordures ménagères de l’Ariège dans le centre de traitement des OM du Mirail, qui venait d’être rénové. Offre rejetée par le syndicat des ordures ménagères.

En 1998, Brice Lalonde, France Gamerre et Michel Villeneuve se déplaçaient à Manses pour soutenir Simone Verdier, maire de Manses, dans son opposition dans ce qui ne devait être qu’une décharge provisoire fermant en l’an 2000. Aujourd’hui, cette décharge continue d’empester la population du secteur, les Goélands pullulent, les employés ont, à juste raison, peur pour leur santé et menace de se mettre en grève. La Ministre de l’Ecologie, a pris une décision : elle a donné l’ordre d’abattre les goélands !!!

France Gamerre, en campagne présidentielle en Ariège le 22 avril, tout en brocardant la décision de Nelly Olin, a réaffirmé devant la presse son soutien aux élus et à la population de ce secteur.            

Publié dans Ecologie Ariège

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominik de Vals 24/05/2006 13:21

MERCI DE NOUS AIDER 
 DDV