Contribution Climat Energie une avancée, si …

Publié le par G.E National

La contribution Climat Energie n’est rien de plus que le principe pollueur payeur  inscrit dans la charte de l’environnement, charte adossée à la constitution française, charte rédigée sous la mandature de Jacques Chirac. Il faut rappeler que les consommations énergétiques représentaient, en 2007 en France, presque 73 % des émissions totales des gaz à effet de serre et presque 95% des émissions de CO2.


Pour Génération Ecologie cette contribution est nécessaire, elle va permettre de compléter le système des quotas d’émissions négociables mis en place à l’échelle européenne.

Sera-t-elle efficace, si l’on regarde ce qui se passe chez nos voisins de la zone Scandinave, Suède, Finlande, Norvège et Danemark, la Contribution Climat Energie a permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre et les émissions de CO2 . La France face à la crise climatique doit réduire ses émissions  de 20% en 2020 et de moitié en 2050, cette contribution sera efficace si elle est appliquée avec une justice sociale sans faille.


Sans justice sociale, sans redistribution compensée voir plus  envers les  ménages les plus touches, (soutien fort aux ménages qui seront affectés  de manière négative, création d’un chèque vert à condition que cela n’affecte pas les effets de cette contribution), sans cette redistribution cette contribution  deviendrai alors une taxe » taxe carbone », et cette taxe portera atteinte à l’image de l’écologie. L’Ecologie ne peut et ne doit pas être  financée que sur des taxes, pour cela tout le monde doit changer ses modes de fonctionnements, ses modes de productions, ses modes de déplacements, ses modes de consommations.


Pour Génération Ecologie la Contribution Climat Energie est une transition vers une société et une économie durable qui ne peut se faire sans l’incitation à la sobriété  et efficacité énergétique.


Génération Ecologie considère le dispositif Contribution Climat Energie acceptable qu’a la condition que cela représente un progrès social et environnemental. Ce dispositif doit permettre la construction d’une société durable sur les plans environnemental, économique et social, si ce n’était pas le cas Génération Ecologie s’opposera à cette Contribution Climat Energie.


Michel Verna – Porte-parole national de Génération Ecologie

Publié dans G.E National

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article