ODE A LA RESPONSABILE

Publié le par ALBERT

 

                                       Si On était Sérieux !

Ce « On » nous va très bien ?.En effet il est défini comme « Indéfini », ce qui nous dégage pratiquement de toutes responsabilités dans nos actions ? !
Génial non ?
Mais voilà, notre planète se rebiffe ; alors :

Si on était sérieux,
Nous laisserions plus souvent notre véhicule au garage.
Si on était sérieux,
Je pratiquerais davantage la marche à pied.
Si on était sérieux,
Nous jouerions plus souvent la carte du partage.
Si on était sérieux,
Je développerais plus, dans mon entourage, l?amitié.
Si on était sérieux,
Nous augmenterions encore la collecte sélective.
Si on était sérieux,
Je me préoccuperais de chaque goutte d?eau économisée.
Si on était sérieux,
Nous réduirions nos emballages de manière significative.
Si on était sérieux,
Je veillerais à ma consommation d?électricité.
Si on était sérieux,
Nous tirerions un peu moins sur la cigarette.
Si on était sérieux,
J?achèterais davantage au rayon « commerce équitable ».
Si on était sérieux,
Nous voterions « écologiste » depuis belle lurette.
Si on était sérieux,
Je devrais m?initier au « développement durable ».

Si on était sérieux,
Nos Ediles s?entraîneraient à parler moins et agir plus.
Si on était sérieux,
Nos syndicats deviendraient plus respectueux de la démocratie.
Si on était sérieux,
Nos jeunes banlieusards caillasseraient moins les bus.
Si on était sérieux,
Nos administrations chasseraient mieux le « gaspi ».

Epilogue :
Les grandes instances internationales s?escriment à provoquer régulièrement
de grandes messes, d?où il ne sort en général rien, sauf quelques bonnes intentions, jamais mises en pratiques.
Ces réunions coûtent en général plusieurs milliards d?Euros, sans compter les frais annexes et dégradations subies par les villes organisatrices.
Ne vaudrait-il pas mieux utiliser les sièges conférenciers existants, ( ONU, Parlement Européen, Vienne, Genève) ou les vidéos conférences et utiliser cet argent pour financer les programmes de réinsertion ou de distribution d?eau potable, création de dispensaires, organiser des transports fiables ; etc. etc. ?

                                                                                                            Albert BALDINI
 

Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article